inesens

Animer les hommes et les entreprises


Poster un commentaire

2016, année de la vertu ?

Pourquoi cBusinessman Writing the Word "Ethics"ette proposition qui peut sembler saugrenue ?

Parce qu’en 2015 nous avons, souvent de façon brutale, ouvert un peu plus les yeux sur les bouleversements que nous vivons et la nécessité de nous transformer. Tensions mondiales, accélération du réchauffement climatique et baisse de la croissance se sont conjugués plus que jamais nous amenant aux limites extrêmes de notre modèle.

Nier que nous connaissons la fin d’une ère, que nous traversons une crise économique mais aussi morale, nous semble désormais impossible.

Pour autant, il est difficile d’appréhender complètement la situation et de savoir comment en sortir tant les causes comme les enjeux sont multiples, enchevêtrés.

Nous sommes plongés au coeur la complexité ! Alors comment s’y retrouver ou plutôt comment se retrouver ?

Nous avons la conviction que la philosophie est un guide précieux dans cette période de mutation, en conduisant d’abord à une réflexion sur soi-même pour se ré approprier le monde.

C’est le sens de la maxime inscrite sur le temple de Delphes « connais-toi toi-même … et tu connaîtras l’univers et les dieux ». La connaissance de soi est accomplie pour comprendre le monde plus encore que soi-même.

Car pour agir dans la complexité, les vieilles recettes ne fonctionnent plus. L’accumulation de biens et de savoirs ne sont plus efficaces. Nos véritables ressources sont internes et résident dans notre capacité à penser le monde différemment pour retrouver des possibilités d’agir.

Lire la suite


Poster un commentaire

Osez l’optimisme le 11 décembre !

L’année se termine sur une note douloureuse pour nous tous. Bien évidemment, nous nous sommes questionnées sur l’opportunité de maintenir un diner des optimistes alors que les mots de guerre et de terreur envahissent l’espace médiatique. Puis nous avons décidé que, plus que jamais, l’optimisme est un choix et que nous en avons besoin pour surmonter ces terribles événements.

Etre optimiste ce n’est pas être naïf ni inconscient, c’est avoir envie de donner une chance à ce que l’on souhaite pour nous et pour le monde d’advenir.

Pour cette cinquième édition, le 11 décembre, nous avons la chance d’accueillir Alexandre Thibault, acteur dans la vie et dans sa vie … mais pas seulement.

Nous vous attendons nombreux pour célébrer la liberté, la création artistique et la joie simple de partager un moment ensemble, n’en déplaisent à d’autres…

Alors le 11 décembre, osez l’optimisme !

Lire la suite


5 Commentaires

L comme Leadership

Finger prints diversity tree

La littérature sur le leadership foisonne ces temps-ci, comme un révélateur de la difficulté à être   leader aujourd’hui. Car la complexité du monde actuel nous oblige à revoir notre vision à ce sujet. Le stéréotype du « leader charismatique », symbole occidental du genre, semble avoir vécu et laisse place à de nouveaux modèles voire à une vision plurielle du leadership, celle que nous défendons.

Expliquons d’abord le succès de ce modèle. Revenons aux sources de l’étymologie du mot charisme : du grec Charisma, c’est le don offert par les Dieux à un homme. Le rôle de cet homme inspiré par les Dieux est de nous influencer (voire nous manipuler) pour nous faire agir selon son bon vouloir.

De là découlent plusieurs choses :

  • On nait charismatique, on ne le devient pas
  •  Le charisme c’est l’Autorité absolue sur les autres, la domination de l’autre

Le leader charismatique dirige ainsi en s’imposant par son autorité naturelle. Ce modèle, si longtemps prôné comme « le » bon modèle,  répond à une société organisée sur un mode hiérarchique où le pouvoir est détenu par un seul ou quelques personnes privilégiées. Or cela ne répond plus de façon aussi efficace aux enjeux d’une société mondialisée, interconnectée et soumise à de nouvelles contraintes fortes, en particulier celles de ressources naturelles désormais limitées. La complexité nécessite d’autres approches plus ouvertes, plus innovantes et plus collaboratives. Et nous nous en réjouissons.

Lire la suite