inesens

Animer les hommes et les entreprises


Poster un commentaire

Les nouveaux visages de l’innovation

HangingDans la période de mutation que nous traversons, nul doute que l’innovation est fondamentale pour relever les défis qui se présentent à nous tels que l’épuisement des ressources naturelles, la perte de pouvoir d’achat, les nouveaux modes de communication, l’évolution des comportements de consommation.

Et ce monde qui change n’épargne pas l’innovation elle-même. Après la période « dorée » de la formalisation des processus et méthodes d’innovation (dont la méthode six sigma est l’exemple le plus emblématique), c’est le grand retour du système D. Il nous revient en faisant un détour par les pays émergents et sous les habits de l’innovation dite « Jugaad ». Et son succès, mérité, en dit long sur la transformation à mener dans notre pays dans ce domaine. (Lire à ce sujet le livre de Navi Radjou « l’innovation Jugaad » : http://livre.fnac.com/a5374636/Navi-Radjou-L-innovation-Jugaad

Du latin Innovare : renouveler, revenir à, l’innovation n’a jamais autant mérité son étymologie. En effet, le retour au bon sens et à la simplicité est la marque du Jugaad qui se propage dans le monde. Les nouvelles voies d’avenir ont pour nom frugalité, ingéniosité et se construisent autour des usages. Un tsunami au pays de Descartes où le cerveau rationnel est roi et les ingénieurs sont les princes.

Dans ce grand mouvement, la pensée linéaire et déductive recule devant celle plus intuitive dite « inductive ». Celle –là se montre, en effet, plus adaptée à la complexité et au rythme de notre environnement. Le monde des ingénieux gagne du terrain sur celui des ingénieurs. L’innovation Jugaad, plus instinctive, plus rapide et moins onéreuse séduit de plus en plus les entreprises occidentales, des plus petites aux plus grandes. Cependant, elle induit une transformation de l’état d’esprit et des manières de faire dans nos entreprises, et en particulier dans les plus grandes, par nature plus structurées et plus lentes dans leurs évolutions.

Faut-il s’en inquiéter ? Lire la suite