inesens

Révélateur de sens

D comme discernement

Poster un commentaire


discernementNous ouvrons l’année en poursuivant notre abécédaire avec la lettre D comme discernement. L’actualité douloureuse de ce mois de janvier 2015 nous a guidé dans ce choix. Plus que jamais nous aurons besoin de cette faculté d’apprécier sainement les choses, d’exercer notre intelligence et notre sens critique.

Traiter du discernement c’est aborder en creux la question de la confusion. C’est d’elle que nait la nécessité de distinguer le vrai, le juste, l’essentiel. Un exercice qui s’avère complexe dès lors qu’on traite de l’humain.

Pour comprendre et décider, nous avons chacun recours à nos propres catégorisations du réel que les psychologues appellent « croyances ». Elles sont héritées de notre éducation, notre culture et nos expériences et nous sont indispensables pour appréhender le monde qui nous entoure. Mais il faut également les regarder avec prudence, les prendre pour ce qu’elles sont : des représentations utiles mais pas universelles, des guides dans l’action qui ne doivent pas se substituer à la réflexion. Des croyances aux préjugés il n’y a qu’un pas rapidement franchi dans le feu de l’action et particulièrement dans celui des émotions.

Et discerner c’est prendre du recul par rapport à nos jugements, en vérifier la pertinence. C’est éviter les visions simplificatrices, les solutions faciles mais dangereuses. La complexité nous demande de soumettre nos cadres de référence à l’analyse, de considérer la relativité de nos points de vues, de sortir du raisonnement linéaire pour entrer dans une analyse plus globale et systémique. C’est-à-dire de savoir appréhender les différentes composantes du problème qui se pose à nous, leurs interactions et même imbrications. Reconnaître qu’en agissant sur une partie seulement du problème, je peux amplifier plutôt que résoudre. S’imposer le recours à d’autres angles et d’autres intelligences pour comprendre et agir.

Le XX ième siècle a consacré (au sens de rendre sacré) la rapidité et la réaction. Le XXI ème siècle, dans un mouvement de rééquilibrage, sera sans doute celui de la réflexion et du discernement avant l’action. C’est, en tout cas, le défi qui se pose à nous de façon pressante. Les dérèglements climatiques et sociaux, les multiples déséquilibres mis en exergue par la mondialisation nous conduisent à ce constat de la nécessité du discernement.

Face à l’ampleur de la tâche, nous pouvons ressentir du découragement : nous avons hérité d’une situation économique, sociale et écologique inédite et inquiétante. L’homme a réussi à relever tous les défis posés par la nature : survivre, se protéger de mieux en mieux des menaces de l’environnement, tirer les fruits de sa subsistance de son environnement, en exploiter les propriétés pour plus de confort et moins d’efforts … il est maintenant face à un défi encore plus grand : échapper aux monstres qu’il a lui-même créés. Comment faire ? Faut-il remettre notre sort entre les mains d’organismes internationaux, d’hommes, de partis politiques ou religieux d’envergure ? Là encore nous avons besoin de discernement pour ne pas sombrer dans l’illusion ou la désillusion.

Chacun de nous porte en lui une partie de la solution : dans ses actes de tous les jours en s’engageant dans la voie qui répond aux valeurs qu’il veut défendre, en mettant aussi ses compétences au service de la collectivité pour faire sa part. Pour résoudre les défis posés par la complexité du monde nous aurons besoin de réunir toutes les intelligences et les énergies.

Discerner pour rassembler : un vrai programme pour 2015 et après …

 

© Sergey Nivens – Fotolia.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s